27/05/2007

Love Actually

Film à voir

 

Love Actually. Jolie comédie à l’anglaise. Traduction : L’amour effectivement. Et effectivement, l’amour est partout dans ce film : entre un premier ministre (joué par Hugh Grant, irrésistible dans un numéro de danse improvisé et interrompu par l’arrivée d’une secrétaire à la mine plutôt austère, normal, ça rime, secrétaire/austère !) et son assistante un peu « potelée » comme le fait gentiment remarquer une autre des assistantes ; entre un écrivain anglais (le beau Colin Firth, vous savez, Mark Darcy, le fiancé de Bridget Jones !) et une femme de ménage portugaise ; entre deux doublures corps d’acteurs de films pornos (oui je sais, écrit comme ça, ça l’fait pas, mais j’vous assure, ils sont mignons tout plein tous les deux !) ; entre un ptit garçon blanc joueur de batterie et une fillette de couleur qui chante avec tout son ; entre un jeune homme et la toute récente épouse de son meilleur ami, délicat cet amour-là ! ; qui est-ce que j’oublie ? Ah oui : amour encore entre le beau-père du ptit garçon qui se console de la mort de la maman de ce dernier dans les bras du sosie de Claudia Schiffer (sosie joué par la vraie Claudia)… Et enfin, il y a le serveur anglais qui rame côté drague dans son pays de naissance et qui décide de tenter sa chance aux Etats-Unis ! Bingo, il revient avec une fille de rêve, laquelle a amené sa sœur, tout aussi magnifique, voilà, c’est le meilleur ami du serveur qui est ravi ! Et moi donc d’avoir revu ce film véritable concentré d’espoir, de rires et de bons sentiments… On en ressort le sourire au lèvre et le léger… A voir donc, surtout en cas de chagrin d’amour !! Radical… All you need is love !!

Les commentaires sont fermés.